Adopter un chat au refuge

Hello tout le monde !

Petit article un peu différent de d’habitude .. Je vais vous raconter mon expérience.

Depuis quelques temps, j’avais envie d’adopter un chaton. Mais n’étant pas pour les élevages et encore moins pour la vente d’animaux comme étant une marchandise, j’ai décidé d’aller à la recherche d’un chat dans un refuge. Alors oui, en allant au refuge, vous n’allez pas forcément adopter un chaton. Vous avez plus de chance d’adopter un chat adulte qui a déjà vécu certaines expériences.

Dans un premier temps, nous sommes allés chez CatRescue. C’est une petite asbl qui a quelques chats adoptables et pas mal de résidents permanent. Dans tous les cas, vous serez très bien accueillis ! En entrant, j’ai vu un chat trop mignon qui me plaisait plutôt bien mais  un couple semblait intéressés. Les autres chats de la pièce ne m’intéressaient pas, nous sommes donc allés dans la deuxième pièce et là, je suis arrivée devant la cage d’un chat roux et blanc. Extrêmement mignon. La dame m’explique un petit peu son parcours, il a déjà été abandonnés deux fois. Et là, je me dis que c’est lui que je veux. Je demande donc si je peux ouvrir la cage pour le caresser, voir si il y a un feeling. La dame m’explique alors qu’il n’est pas à l’adoption et que normalement quelqu’un va passer aujourd’hui pour le prendre … La déception…

Nous sommes donc partis. J’étais déçue mais déterminée. Nous avons donc pris la route jusqu’à Veeweyde. A peine sortis de la voiture, on entendait les chiens aboyer. J’avais déjà mal au coeur … J’ai fait promettre à ma meilleure amie de m’empêcher d’adopter un chien et de ne prendre qu’un seul chat. Je me connais, c’était risqué. Lorsque nous sommes entrés, nous avons été invités à nous asseoir à un bureau pour remplir une fiche.

Vous devez répondre à un questionnaire qui leur sert à vérifier que vous êtes bien conscients de ce qu’implique l’adoption d’un animal. Surtout, n’oubliez pas votre carte d’identité car pas d’adoption sans cette dernière (et elle doit être à jour)!

Ensuite, nous avons été redirigées vers l’espace des chats. A peine arrivée dans la pièce, je craque sur un petit chat. Trop mignonne dans son panier. Et là, je me dis que je vais partir avec elle. Je fais quand même un tour pour voir tous les chats. Il y en avait un tout petit, tout fou, un gros chat roux qui souffle dès que tu t’approches et puis caché derrière un fauteuil, un bébé chat roux tout mignon. Mon regard a croisé le sien et j’ai su. C’était lui.

Je n’ai jamais cru au coup de foudre et pourtant c’est ce qui m’est arrivé. J’ai fondu devant ce bébé cœur. Je vais voir ma meilleure amie et je lui dit que j’ai trouvé l’amour de ma vie en terme de chat. Je vais voir la responsable pour avoir plus d’infos sur lui. C’est un mâle de 8 mois, il s’appelle Pippo. Il y avait également une dame avec ses trois petites filles. L’une d’entre elles lui à fait peur et il est parti en courant se cacher ailleurs. Et là, j’étais encore plus sous le charme. Il était magnifique mais si fragile et petit.

Je me suis donc couchée près de lui et doucement, j’ai approché ma main pour le caresser. Je suis restée comme ça pendant un moment. Jusqu’à ce que je me relève et dise à la responsable que je souhaitais l’adopter. Au premier abord, elle n’avait pas l’air très sympathique mais là, son visage s’est transformé et elle est devenue bien plus aimable. Elle est partie cherchée une petite cage.

Normalement, c’est elle qui attrape le chat et le met dans la cage mais là, comme j’étais restée près de lui longtemps, elle a jugé que, si j’étais assez à l’aise, c’était mieux que ça soit moi qui le fasse. Avant cela, j’ai du passer une petite machine au-dessus de sa tête pour détecter la puce. Ensuite, je devais l’attraper par la peau du dos et le mettre dans la cage. Je n’étais pas très à l’aise. J’avais peur de lui faire mal ou de l’effrayer ou les deux ! Finalement, ça s’est très bien passé. Il s’est laissé faire. La responsable m’a dit que c’est probablement parce qu’il avait senti que j’étais quelqu’un qui ne lui ferait pas de mal.

Il faut savoir que la veille, deux fois, des personnes ont souhaités partir avec lui, ont tout fait. Il a été mis deux fois dans sa petite cage pour finalement être remis avec les autres. Dur pour un bébé de 8 mois. Ensuite, j’ai été redirigée vers un bureau où j’ai du signer un contrat qui me lie à Veeweyde. Et payer les frais d’adoption dont je parlerai plus loin dans l’article. La vétérinaire est ensuite revenue avec le chat et m’a donné quelques conseils (sorties au jardin, vaccins, comportement, etc). Et puis il a été temps de repartir avec mon nouveau bébé.

J’étais un peu inquiète pour le trajet en voiture … Et s’il est malade, et s’il pleure, etc. Au final, ça s’est très bien passé, il semblait même plutôt à l’aise.

L’étape suivante était de lui choisir un prénom. J’ai, durant un court moment, hésité entre Weasley et Simba. Il faut savoir que j’ai eu un chien qui a été l’amour de ma vie, ma meilleure copine, ma soeur, mon bébé. Elle s’appelait Nala. Alors en hommage à elle, j’ai décidé d’appeler mon nouveau bébé Simba. Je sais, ce n’est pas très original mais je m’en fou ahah!

Une fois arrivés à la maison, il a tout de suite été se cacher sous la table et au fur et à mesure de la soirée, il nous observait. A un moment donné, il a tenté une traversée jusqu’à sa gamelle mais n’a pas osé aller jusqu’au bout. Et puis, finalement, il a été manger. Victoire !

Au niveau de son caractère, il est très peureux et observateur. Pas du tout joueur mais il se laisse caresser. Pour le moment, je le laisse un petit peu tranquille pour qu’il puisse s’habituer à son nouvel environnement. Mais en tout cas, cette nuit, il a exploré l’appartement. C’est quand même assez impressionnant à quel point il a peur de l’Homme. Je n’ai pas d’infos sur son passé mais j’essaie de ne pas trop y penser.

Mais combien coûte une adoption en refuge ? Chez CatRescue, Comptez entre 115 et 200€ en fonction de l’âge du chat, de sa race. Chez Veeweyde c’est moins cher. En tout, j’en ai eu pour 80€ en comptant le bac pour la litière et la cage de transport. Vous n’êtes pas obligé d’acheter une cage de transport sur place, vous pouvez ramener la vôtre. Chez Veeweyde, dans le prix, vous comptez la castration, la puce électronique, le tatouage, les vaccins et une prise de sang pour vérifier s’il a des maladies (sida des chats, etc).

En plus de ça, j’ai acheté une gamelle pour ses croquettes, une double gamelle pour son eau, un grattoir, une brosse, un jouet, un fond de litière, un ramasse crotte et des croquettes. J’en ai eu pour environ 40€.

Et avec le chinchilla, comment ça se passe ? Dès le départ, j’ai dit que j’avais un chinchilla de presque 13 ans à la maison. Ils ont tous dit que normalement, il n’y aurait pas de soucis. Une fois que Simba est arrivé à la maison, il a été se cacher et n’a pas prêté attention à Noukie. Durant la nuit, j’ai entendu Noukie faire du bruit, je suis donc vite allée dans le salon vérifier que tout se passait bien. Simba était toujours caché sous la table sans prêter attention à Noukie qui n’avait pas l’air perturbé par le chat donc c’est tout parfait 🙂

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Google photo

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s